© 2015 by DVConseils

Ensemble, préparons vos succès de demain.

Expertise et conseils en :

RSE, gouvernance,

Santé sécurité au Travail,

Posture du manager, ...

Les mots clés de notre approche globale :

Au tournant du 21e siècle, le monde réalise que la performance économique ne conduit pas nécessairement au bien-être et au progrès social. Les années 1990 avaient déjà vu la question du rôle de l’entreprise venir sur le devant de la scène sous le vocable de « responsabilité sociétale » (RS) ou encore « responsabilité sociale de l’entreprise » (RSE). S’intéresser à la responsabilité sociétale, c’est penser l’entreprise dans son environnement .

La pérennité de l’entreprise est désormais liée à sa capacité à prendre en compte les attentes de ses différentes parties prenantes dans ses prises de décision. Le mode de gouvernance et l’organisation de l’entreprise sont donc interrogés. En effet, l’organisation retenue permettra (ou non) une approche « système » permettant les meilleurs arbitrages par le fait d’une intégration de tous les domaines (financiers, environnementaux, sociétaux) dans chaque décision.

 

L’adoption d’une logique de RSE donne du sens et interroge les pratiques managériales en santé et sécurité au travail. En matière d'organisation, les référentiels OHSAS 18001 ou ILO OSH 2001 pour la Santé et Sécurité au Travail (SST) peuvent ainsi être mobilisés:  l'écueil à éviter est de « manager la SST» alors que la performance appelle à manager votre business en toute santé sécurité pour vos salariés. Même si ce domaine relève d'une réelle expertise et donc d'une filière en tant que telle, la SST est d'abord une affaire de management.

Les pratiques qu'appellent le domaine SST, dont celles relatives à l’évaluation des risques complétées par l’habileté des salariés de l’entreprise à faire preuve d’initiative sécuritaire, doivent traduire les attentes réglementaires de la société, qui fixent en Europe (Directive cadre 89/391/CEE transposée en France par la loi du 31 décembre 1991) une obligation générale de sécurité de résultat à l’employeur. En France, pour certains risques, le législateur a précisé à l’employeur (lois, décrets, arrêtés) sa conduite à tenir par des obligations particulières. Le  tout est  codifié  dans  le Code  du Travail.

                Ces pratiques, ancrées sur une approche pluridisciplinaire, participent à la fois du champ organisationnel, technique et médical et s’appuient sur des formes renouvelées de débat social. 

Elles nécessitent également de faire naître et croître une culture santé-sécurité partagée par tous les acteurs, indispensable à un haut niveau de performance. Pour ce faire, des postures et comportements adaptés, notamment de la part des managers, sont à développer. L'ensemble contribue à la « voûte de la performance »Cette performance est suivie et mesurée à travers des indicateurs SST.